Parc national du Mont-Orford Crédit photo : SEPAQ (Mathieu Dupuis)

Montréal a beau être pourvue de nombreux parcs, il faut parfois en sortir pour combler notre envie de nature et de beaux paysages.  Malheureusement, pour les gens qui n’ont pas de voiture, ce genre d’activité n’est pas très accessible. Voilà qu’on découvre la Navette Nature (Nana), un nouveau service de transport récréatif qui crée un lien direct entre le centre-ville de Montréal et deux parcs nationaux du Québec.

À partir du 28 mai, la navette se déplacera les samedis vers le Parc national du Mont-Tremblant et les dimanches vers le Parc national du Mont-Orford. Le service se poursuivra ainsi jusqu’à la mi-octobre, à temps pour voir les feuillages colorés automnaux.

Rendre la nature accessible aux citadins

À seulement quelques kilomètres de Montréal se trouvent des paysages spectaculaires qui ne demandent qu’à être explorés. Les nombreux lacs, ainsi que les magnifiques forêts et montagnes font partie des plus grandes richesses du Québec.  Toutefois, par manque d’accessibilité, les montréalais et les touristes n’ont pas toujours la chance de profiter de ces endroits. Cette lacune, les fondatrices de la Navette Nature ont voulu la combler en offrant un transport simple et fiable.

Condo 514_Montreal_Navette nature_02

Les fondatrices de la NaNa Crédit photo : Léa Plourde-Archer

Informations pratiques de la Navette Nature

Du 28 mai au 15 octobre, la navette fera deux déplacements par semaine. Le point de rencontre des participants se trouve au centre Infotouriste de Montréal (square Dorchester, métro Peel). Tous les samedis, la sortie en nature se fera au Parc national du Mont-Tremblant. La navette quittera le centre Infotouriste à 9h, arrivera au Centre de découvertes du Lac Monroe à 11h30 et repartira vers Montréal à 16h00. Cela laisse donc aux utilisateurs plus de quatre heures et demi complètement libres pour explorer le parc à leur guise.

Les dimanches, le déplacement se fera au Parc national du Mont-Orford. La navette partira à 8h pour arriver au centre de service Le Cerisier à 10h. Une fois rendus sur place, les participants pourront se promener dans le parc jusqu’à 14h30 et le voyage du retour vers Montréal partira à 15h.

Une fois arrivés sur place, les usagers choisissent comment ils souhaitent occuper leur temps : plage, canot, kayak, vélo, marche sur sentiers. Il y a tellement de moyens pour profiter de l’environnement naturel très vaste de chacun des deux parcs que les gens pourront faire le voyage plusieurs fois.

Navette Nature_Parc national du Mont Tremblant

Parc national du Mont-Tremblant Crédit photo : SEPAQ (Mathieu Dupuis)

Le tarif comprend le voyage en navette, ainsi que le prix d’entrée au parc. Voici une description des frais (taxes incluses) :

1 personne : 65$

2 personnes : 120$

Prix spéciaux pour les groupes de plus de 3 personnes. Rabais de 10% pour étudiants et aînés (veuillez présenter une preuve). Le véhicule de transport est un minibus de 24 personnes donc c’est une activité idéale pour les groupes, pour les fêtes et pour le teambuilding.

Les réservations sont ouvertes un mois à l’avance et peuvent être faites en ligne en suivant ce lien.

mai 24, 2016
Navette nature_ Parc national du Mont Orford

La Navette Nature : un transport urbain vers les parcs nationaux du Québec

Parc national du Mont-Orford Crédit photo : SEPAQ (Mathieu Dupuis) Montréal a beau être pourvue de nombreux parcs, il faut parfois en sortir pour combler notre envie […]
mai 23, 2016

8 musées à découvrir gratuitement durant la Journée des Musées de Montréal

Crédit photo: Léa Plourde-Archer Dans le cadre de la 30e Journée des musées à Montréal, 36 musées de la métropole ouvriront leurs portes gratuitement. Les grands […]
mai 21, 2016

L’architecture urbaine : bonne pour la santé?

Crédit photo: Terramagnum Selon une étude parue récemment dans le Telegraph de Londres, les beaux immeubles ont un effet positif sur la santé des citadins, semblable à […]
mai 20, 2016

16 magnifiques bibliothèques pour amateurs de livres

Crédit photo : BWA Architects On a tous chez nous une étagère pour ranger quelques livres et deux ou trois babioles décoratives. Mais les lecteurs voraces qui […]